SkandiLit

Scandinavian Literature in Translation || Littérature scandinave en traduction

Frans Gunnar Bengtsson: The Long Ships

leave a comment »

The Long Ships
Frans Gunnar Bengtsson
New York Review of Books
ISBN 978-1-59017-346-6
Canadian publication May 2010

Translated from the Swedish by Michael Meyer

En français : Orm le rouge
volume 1 : Sur les mers de la route de l’Ouest
volume 2 : Au pays et sur la route de l’Est

Frans Gunnar Bengtsson’s The Long Ships resurrects the fantastic world of the tenth century ad when the Vikings roamed and rampaged from the northern fastnesses of Scandinavia through the Straits of Gibraltar to Byzantium in all its fabled splendor. Bengtsson’s hero, Red Orm, is a boy when he is abducted from his Swedish home by the Vikings and made to take his place at the oars of the dragon-prowed ships. He then has the misfortune to be captured by the Moors in Spain, where he is initiated into the pleasures of the senses. Escaping from captivity, Orm goes to Ireland, plays an ever more important part in the intrigues of the various Scandinavian kings and clans and dependencies, helps defeat the army of the king of England, and returns home an off-the-cuff Christian convert and a very rich man. Packed with pitched battles and blood feuds, founded in history and told with high good humor, Bengtsson’s book is a fantastic adventure that features one of the most unexpectedly winning heroes in modern fiction.

Written by Thomas

2010-02-07 at 16:44

Eva-Marie Liffner : Imago

leave a comment »

Imago
Eva-Marie Liffner
Rivages, « Thriller »
ISBN 978-2-7436-2047-9
Parution canadienne mars 2010

Traduit du suédois par Catherine Renaud

In English: Imago

A l’été de 1938, un corps est découvert dans une tourbière du Schleswig, à la frontière germano-danoise. Il s’agit du cadavre d’un soldat du dix-neuvième siècle, témoin des féroces combats qui ensanglantèrent à l’époque ces landes très convoitées. Alors qu’une nouvelle invasion allemande menace le paisible royaume scandinave, trois hommes, un policier danois, un réfugié juif et un professeur allemand, s’aventurent dans ce bourbier afin d’essayer de comprendre qui est ce soldat momifié. Peu après, le professeur disparaît et le cadavre dans sa tourbière commence à susciter de plus en plus de questions…

En l’an 2000, Esmé Olsen, femme de ménage à l’Institut des études historiques de Copenhague et historienne amateur à ses heures perdues, tombe par hasard sur des documents d’archives relatifs à la découverte de ce corps, et ne peut s’empêcher de les dérober. Ces documents vont plonger Esmé, insatisfaite de son existence creuse et inachevée, dans un complexe voyage à travers le passé ; le sien, celui du jeune soldat, celui du professeur allemand, et finalement celui du Danemark.

Au fur et à mesure de sa progression, Esmé se métamorphose en “imago”, c’est-à-dire en papillon ayant atteint sa forme défiinitive. A l’image du terme même d’imago, qui désigne aussi une “survivance imaginaire”, cette métamorphose d’Esmé se double d’un voyage trouble dans les mystères de la mémoire, où plusieurs époques se reflètent en miroir.

Puzzle patiemment construit, fresque historique, drame aux accents romantiques, Imago est le deuxième roman, particulièrement riche et envoûtant de l’auteur de Chambre noire.

Written by Thomas

2010-02-07 at 16:12

Stefán Máni : Noir océan

with one comment

Noir océan
Stefán Máni
Gallimard, « Série noire »
ISBN 978-2-07-012833-4
Parution canadienne mars 2010

Traduit de l’islandais par Eric Boury (la note du traducteur)

De lourds nuages noirs s’amoncellent dans le ciel zébré d’éclairs au moment où le Per se quitte le port de Grundartangi en Islande en direction du Surinam.

À son bord, neuf membres d’équipage qui, tous, semblent avoir emporté dans leurs bagages des secrets peu reluisants. Ceux qui ont entendu dire que la compagnie de fret allait les licencier et qu’il s’agit là de leur dernier voyage sont bien décidés à prendre les choses en main, une fois que la météo sera plus favorable. La mutinerie n’est pas loin et, très vite, l’atmosphère se charge de suspicion, de menaces et d’hostilité.

Quand les communications sont coupées par l’un des membres de l’équipage – mais lequel ? -, la folie prend peu à peu le contrôle du bateau qui n’en finit pas de dériver vers des mers toujours plus froides et inhospitalières…

Written by Thomas

2010-02-07 at 15:46

Lars Gustafsson : Le doyen

leave a comment »

Le doyen
Lars Gustafsson
Joëlle Losfeld, « Littérature étrangère »
ISBN 978-2-07-078995-5
Parution candienne mars 2010

Traduit du suédois par Georges Ueberschlag

Troisième volet de la « Trilogie texane » après Une histoire de chien et La coiffeuse.

Un manuscrit rédigé par un philosophe du nom de Spencer C. Spencer est retrouvé après sa mort. Il y est question du rapport ambigu qu’il a entretenu avec le doyen de l’Université d’Austin au Texas, où il est assesseur, le professeur Paul Chapman, cloué dans une chaise roulante depuis la guerre du Vietnam. Malgré le dialogue qui s’est établi entre les deux hommes, le doyen reste une figure énigmatique pour le narrateur. Une certaine violence pénètre peu à peu dans le récit, au travers de personnages qui resurgissent du passé : Mary Elizabeth, l’amante de Spencer, que lui a ravie son cousin Derek, et l’agaçant Douglas Melvin Smith, qui s’est battu aux côtés du doyen et qui veut à tout prix discuter avec lui. Le doyen et son assesseur se mettent d’accord pour se rendre service mutuellement afin de se débarrasser de celui qui a séduit la fiancée, et de celui qui pose trop de questions. Mais le rapport de forces entre les deux hommes pousse Spencer à un meurtre imprévu…

Written by Thomas

2010-02-07 at 15:18

Per Olov Enquist : Une autre vie

with one comment

Une autre vie
Per Olov Enquist
Actes Sud
ISBN 978-2-7427-8792-0
Parution canadienne mars 2010

Traduit du suédois par Lena Grumbach et Catherine Marcus

Parlant de lui à la troisième personne Per Olov Enquist entreprend dans Une autre vie son autobiographie.

Il est fascinant, ce parcours qui mena un garçon du Nord de la Suède, tôt orphelin de père, élevé par une mère institutrice très rigoriste jusqu’aux grandes villes fondamentales de l’histoire de la seconde moitié du XXe siècle : Berlin, New York, Los Angeles, Paris.

L’enfant qui imaginait que les fils téléphoniques chantent par les nuits glaciales d’hiver vit-il encore dans le journaliste sportif qui couvre les tragiques Jeux olympiques de Munich ? Le jeune étudiant plein de fougue qui côtoya Lars Gustafsson et Göran Tunström, eux aussi dans leurs vingt ans, subsiste-t-il dans l’homme brisé qui ne sait plus écrire une seule ligne ? La jeune fille que l’enfant chérissait en secret perdure-t-elle comme un leitmotiv tandis que la vie défait un mariage avant de former un nouveau couple, lui aussi fragile ?

Avec humour, chaleur et intelligence, Per Olov Enquist reprend chronologiquement sa vie dont certains moments sont étonnants – il fut sauteur en hauteur – ou tragiques – la chute dans l’alcoolisme -, mais il replace aussi son oeuvre littéraire dans le contexte. Ainsi le voyage-enquête dans les pays baltes, à l’origine de l’écriture de L’Extradition des Baltes ; le séjour en Californie dans les « grandes années » de la lutte pour les droits civiques, retranscrit dans les Récits du temps des révoltes ajournées, ou les espoirs déçus de célébrité théâtrale à Broadway.

C’est à une réflexion que Per Olov Enquist nous amène, sur notre propre vie, notre époque, les liens entre elles, la question de notre honnêteté intellectuelle, celle de savoir si nous avons été objets ballottés par l’histoire ou vrais maîtres de nos existences.

Written by Thomas

2010-02-07 at 14:37

Carsten Jensen : Nous, les noyés

leave a comment »

Nous, les noyés
Carsten Jensen
Libella-Maren Sell, « Littérature étrangère »
ISBN 978-2-35580-017-7
Parution canadienne mai 2010

Traduit du danois par Alain Gnaedig

{présentation de l’éditeur suivra}

Written by Thomas

2010-02-07 at 14:24

Leif Davidsen : À la recherche d’Hemingway

leave a comment »

À la recherche d’Hemingway
Leif Davidsen
Gaïa Éditions, « Polar »
ISBN 978-2-84720-157-4
Parution canadienne mars 2010

Traduit du danois par Monique Christiansen

Vous parlez espagnol, vous êtes touriste, vous êtes un pèlerin d’Hemingway, ce qui est la meilleure couverture du monde, à Cuba. En outre, vous vous ennuyez et vous avez envie de voir si la vie peut toujours faire bouillir le sang dans vos veines.

À son arrivée à La Havane, John Petersen est happé par les saveurs de la vie cubaine : le rhum, les femmes, les épices et la salsa… Mais il a une promesse à tenir, celle faite à un vieux cubain en exil avec qui il s’est récemment lié d’amitié. Il doit remettre une lettre à sa fille, qui a rompu les liens avec sa famille pour épouser un haut-fonctionnaire du régime castriste.

John commence ses recherches mais sent son estomac se nouer à plusieurs reprises en parcourant les rues de la capitale, il est suivi. Et la distance qui le sépare de sa petite vie bien rangée au Danemark prend soudain toute sa mesure.

Written by Thomas

2010-02-07 at 14:08

Per Olov Enquist : Œuvres romanesques, tome 1

leave a comment »

Œuvres romanesques, tome 1
Per Olov Enquist
Actes Sud, « Thesaurus »
ISBN 978-2-7427-7792-1
1 228 pages
Parution canadienne mars 2010

Traduit du suédois par Marc de Gouvenain

Per Olov Enquist est né en Suède en 1934. Il écrit tout aussi bien des romans, que des poèmes ou des biographies. Il a pour originalité de développer un style de roman à base documentaire. La fiction part toujours d’une réalité avérée pour ensuite aboutir à des récits très structurés mêlant la biographie et le roman. Ce volume regroupe les romans suivants :

  1. Hess
  2. Le cinquième hiver du magnétiseur
  3. Le départ des musiciens
  4. Le second
  5. L’ange déchu
  6. La bibliothèque du capitaine Nemo

Written by Thomas

2010-02-07 at 13:58

Johan Theorin : L’écho des morts

leave a comment »

L’écho des morts*
Johan Theorin
Albin Michel, « Thrillers »
ISBN 978-2-226-19579-1
Parution canadienne mars 2010

Traduit du suédois par Rémi Cassaigne

Titre original : Nattfåk
In English: The Darkest Room

* Il y a un peu de confusion autour du titre L’écho des morts pour ce deuxième roman de Theorin, car le premier, c’est à dire Skumtimmen (L’heure trouble en français), portait déjà le titre Echoes From the Dead en anglais, ce qui veut dire exactement « L’écho des morts ». Vous me suivez ? Albin Michel a pris le titre de la traduction anglaise du premier Theorin, et l’a appiqué à la traduction française du deuxième. Pourquoi… ?

Prix du meilleur polar suédois (2008) et du meilleur polar Scandinave (2009)

N° 1 des ventes dans son pays, le Suédois Johan Theorin s’impose désormais comme un des maîtres du polar scandinave. Après L’Heure trouble, salué par la critique internationale, L’Écho des morts explore à nouveau l’atmosphère étrange de l’île d’Öland, où les Westin, une famille de Stockholm, ont décidé de s’installer définitivement. Quelques jours après leur arrivée au coeur de l’hiver, Katrine Westin est retrouvée noyée et son mari sombre dans la dépression. Alors que l’inquiétantes légendes autour de leur vieille demeure refont surface, la jeune policière chargée de l’enquête est vite convaincue qu’il ne s’agit pas d’un accident…

Porté par l’écriture très personnelle de Theorin, un suspense où passé et présent s’entrecroisent dans un climat troublant, aux limites du fantastique.

Written by Thomas

2010-02-07 at 13:38

Anne Birkefeldt Ragde : La ferme des Neshov

leave a comment »

La trilogie Neshov 2 : La ferme des Neshov
Anne Birkefeldt Ragde
Balland
ISBN 978-2-35315-068-7
Parution candienne février 2010
Traduit du norvégien par Jean Renaud

Deuxième volet de la Trilogie des Neshov

Trois frères que tout sépare se retrouvent dans la ferme familiale à la mort de leur mère. Tous sont confrontés à un moment de leur vie où ils doivent faire un choix important. Tor, l’aîné, doit se décider : poursuivre son élevage de porcs ou laisser sa fille reprendre la ferme et quitter alors sa vie d’assistante vétérinaire à Oslo. Que va devenir la ferme des Neshov ? Arriveront-ils à surmonter leur différence pour recréer des liens familiaux mis à rude épreuve depuis si longtemps ?

Anne B. Ragde met en scène les destins entrecroisés des membres de la famille Neshov et signe une saga d’une grande finesse psychologique où le chagrin et la douleur se mêlent à l’humour, la chaleur et l’amour. Saluée par la critique et les lecteurs, la saga d’Anne B. Ragde est le phénomène incontournable de la scène littéraire norvégienne. Traduit dans plus de 15 langues, La Ferme des Neshov a obtenu le Prix des Libraires et des Lecteurs.

Après le succès de La Terre des mensonges, Anne B. Ragde poursuit avec La Ferme des Neshov une formidable saga norvégienne.

Written by Thomas

2010-01-22 at 23:03

Per Odensten : Une lampe à ténèbres

leave a comment »

Une lampe à ténèbres
Per Odensten
Rivages
ISBN 978-2-7436-2046-2
Parution canadienne mars 2010
Traduit du suédois par Régis Boyer

Un homme parle d’un camp situé quelque part en Europe, l’époque est un avenir figé. L’homme a grandi dans le camp comme petit-fils de celui qui l’a fondé. Au début, c’était une sorte de colonie pour jeunes puis l’horizon s’est assombri et l’idéalisme a de plus en plus pris des traits fascistes. Puis le camp est tombé dans l’oubli, seul le gamin et sa famille sont restés. Les baraquements se sont effondrés. Mais soudain une nouvelle époque commence pour ce camp. Un grand groupe de fugitifs s’y réfugie, une maladie mystérieuse se répand, la menace grandit, tout comme la violence.

Written by Thomas

2010-01-11 at 17:22

Håkan Bravinger : Mon cher frère

leave a comment »

Mon cher frère
Håkan Bravinger
J.-C. Lattès
ISBN 978-2-7096-3078-8
Parution canadienne mars 2010
Traduit du suédois par Rémi Cassaigne

Stockholm, 1913. Le criminologue Andreas Bjerre prépare un livre d’entretiens avec des détenus condamnés à de longues peines. L’angoisse de la page blanche l’empêche pourtant d’achever ce livre révolutionnaire, l’oeuvre de sa vie.

Comment vivre avec le sentiment de sa propre nullité ? Comment se mesurer à un frère aîné, le célèbre psychanalyste Paul Bjerre, familier de Freud, convaincu, lui, d’être un surhomme ?

La haine fraternelle qui l’unit à Paul ronge Andreas. Une femme fait pourtant tout pour le sauver. Madeleine. Mais en voulant à tout prix être la messagère qui réconciliera les deux frères, ne court-elle pas ellemême à sa perte ?

Construit en partie sur des documents et des lettres, le roman de Bravinger orchestre magistralement la musique amère des âmes torturées avec la rumeur d’un monde en plein bouleversement.

Hakan Bravinger, né en 1968, est éditeur chez Norstedts, l’une des maisons d’édition les plus importantes de Suède. Il a déjà publié deux recueils de poésie. Mon cher frère est son premier roman, salué par la presse suédoise et en cours de traduction dans plusieurs pays.

Written by Thomas

2010-01-11 at 16:52

Carl Frode Tiller : Encerclement

leave a comment »

Encerclement
Carl Frode Tiller
Stock, « La cosmopolite »
ISBN 978-2-234-06149-1
Parution canadienne mars 2010
Traduit du néo-norvégien par Jean-Baptiste Coursaud

Lauréat du Prix Brage et du Prix de la critique norvégienne en 2007

Nous sommes à Namsos, en Norvège. David, un ancien étudiant en lettres brillant, a perdu la mémoire. Lorsque ses proches apprennent la nouvelle dans la presse, ils vont tenter de réveiller ses souvenirs en lui racontant sa vie dans des lettres qui décrivent aussi leurs propres existences.

Jon d’abord, jeune homme paumé, en rupture avec son entourage, et qui a un temps vécu une histoire charnelle avec David, une histoire adolescente pleine de fantasmes inspirés de la Beat generation.

Puis Arvid, le beau-père pasteur avec qui il a entretenu des relations tendues, et que la mort de sa mère, décédée soudainement, a soudainement interrompues. Silje enfin, jeune femme envoûtante et manipulatrice, méprisante à certains égards pour le milieu populaire dont il est issu, vient lui rappeler leurs jeux artistiques et morbides. À travers ces trois personnages perdus dans leurs propres vies, va se révéler un portrait incertain, flou et complexe.

Encerclement pose la question de la reconstitution de la mémoire, une mémoire brumeuse et fragmentée, forcément subjective et parcellaire. Est-on vraiment sûr de connaître ceux qui nous entourent ? Notre vision de l’autre n’est-elle pas toujours modelée par ce que l’on est ? À la manière d’un Tennessee Williams, Carl Frode Tiller nous entraîne dans les décombres psychologiques de ses personnages qui affrontent, avec une ténacité forcenée, les conflits familiaux latents et les angoisses liées à la recherche de leur identité.

Written by Thomas

2010-01-11 at 16:17

Tove Jansson: The True Deceiver

leave a comment »

The True Deceiver
Tove Jansson
New York Review of Books
ISBN 978-1-59017-329-9
8 December 2009
$18.95 in Canada

Deception—the lies we tell ourselves and the lies we tell others—is the subject of this, Tove Jansson’s most unnerving and unpredictable novel. Here Jansson takes a darker look at the subjects that animate the best of her work, from her sensitive tale of island life, The Summer Book, to her famous Moomin stories: solitude and community, art and life, love and hate.

Snow has been falling on the village all winter long. It covers windows and piles up in front of doors. The sun rises late and sets early, and even during the day there is little to do but trade tales. This year everybody’s talking about Katri Kling and Anna Aemelin. Katri is a yellow-eyed outcast who lives with her simpleminded brother and a dog she refuses to name. She has no use for the white lies that smooth social intercourse, and she can see straight to the core of any problem. Anna, an elderly children’s book illustrator, appears to be Katri’s opposite: a respected member of the village, if an aloof one. Anna lives in a large empty house, venturing out in the spring to paint exquisitely detailed forest scenes. But Anna has something Katri wants, and to get it Katri will take control of Anna’s life and livelihood. By the time spring arrives, the two women are caught in a conflict of ideals that threatens to strip them of their most cherished illusions.

See also: Tove Jansson Moomin reissues, published right here in Montreal by Drawn & Quarterly.

Written by Thomas

2009-12-18 at 23:03

Arnaldur Indriðason : Hypothermie

leave a comment »

Hypothermie
Arnaldur Indriðason
Métailié, « Noir »
ISBN 978-2-86424-723-4
8 mars 2010
37,95 $ au Canada

In English: Hypothermia

C’est l’automne. Maria, une femme d’une cinquantaine d’années, est retrouvée pendue dans son chalet d’été sur les bords du lac du Thingvellir par Karen, sa meilleure amie. Après autopsie, la police conclut à un suicide. Quelques jours plus tard, Erlendur reçoit la visite de Karen qui lui affirme que ce n’était pas “le genre” de Maria de se suicider. Elle lui remet une cassette contenant l’enregistrement d’une séance chez un médium que Maria est allée consulter afin d’entrer en contact avec sa mère décédée deux ans plus tôt, qui lui avait promis de lui envoyer un signe de l’au-delà.

Aussi dubitatif que réticent, Erlendur lui promet d’écouter l’enregistrement tout en lui répétant que ni l’enquête ni l’autopsie n’ont décelé le moindre élément suspect. L’audition de la cassette le convainc cependant de reprendre l’investigation à l’insu de tous. Il découvre que l’époux de Maria a eu un passé agité, qu’il a une liaison avec l’une de ses anciennes amours, qu’il est endetté et que Maria possédait une vraie fortune. Une intrigue parallèle nous raconte l’histoire d’un jeune couple disparu lors d’une promenade sur le lac. Et nous avons enfin des informations sur la nature des relations d’Erlendur avec son ex-épouse, Halldora.

Le thème sous-jacent de ce roman est la question de la validité des histoires de fantômes dont les Islandais, souvent, n’excluent pas l’existence. Il pose aussi la question du deuil, un thème transversal dans l’oeuvre d’Indriðason.

Written by Thomas

2009-12-14 at 22:21

Jostein Gaarder : Le château dans les Pyrénées

leave a comment »

Le château dans les Pyrénées
Jostein Gaarder
Seuil, « Cadre vert »
ISBN 978-2-02-099394-4
15 mars 2010
38,95 $ au Canada

Hasard ou destin? Steinn et Solrun se rencontrent en 2007, là où ils se sont séparés trente ans plus tôt. Ils reprennent par emails leur discussion philosophique abandonnée depuis lors où s’affrontent deux conceptions opposées du monde : rationalisme (Steinn, scientifique athée, positiviste et matérialiste) et foi (Solrun, croyante attirée par la parapsychologie). Désormais mariés, ils évoquent le couple fusionnel qu’ils avaient formé pendant cinq ans. Leur correspondance atteint bientôt l’intensité d’une relation adultère. Leur séparation était liée à des circonstances tragiques voire criminelles. En vacances, roulant sur une route dans les fjords norvégiens, ils ont renversé une femme avec un châle rouge, n’ont fait demi-tour que plusieurs kilomètres plus loin pour ne trouver que le châle rouge. Ils ont pris la fuite, vivant dans l’attente de leur arrestation. Mais la mystérieuse femme leur apparaît un jour et s’adresse à eux. Solrun entend : « Tu deviendras celle que je suis » et Steinn « tu aurais dû avoir une amende ». Deux interprétations opposées qui enveniment leur controverse métaphysique – phénomène surnaturel ou excitation des sens qui brouille la raison ? – et les mènent à la rupture. Après des semaines de communication via le net, ils décident de se revoir. Solrun jette un châle rouge sur ses épaules, emprunte la route où avait eu lieu le drame. Elle est alors fauchée par un camion.

Written by Thomas

2009-12-14 at 22:07

Anna Grue : Je ne porte pas mon nom

leave a comment »

Je ne porte pas mon nom
Anna Grue
Gaïa Éditions, « Polar »
ISBN 978-2-84720-156-7
15 février 2010
36,95 $ au Canada

Sortir de la prostitution ou échapper aux violences conjugales ne marque pas toujours la fin d’un calvaire pour les victimes qui plongent dans la vie clandestine et les méandres de la perte d’identité. Premier tome d’une série de polars dressant avec réalisme et humour un portrait de la société danoise actuelle à travers les tribulations du savoureux Détective chauve.

Written by Thomas

2009-12-14 at 21:33

Jørn Riel : Le naufrage de la Vesle Mari

leave a comment »

Le naufrage de la Vesle Mari, et autres racontars
Jørn Riel
Gaïa Éditions
ISBN 978-2-84720-153-6
19 janvier 2010
33,50 $ au Canada

Comment des chasseurs du nord-est du Groenland, sains de corps et d’esprit, rompus à l’art de transformer l’ours blanc en carpette de lit et d’ingurgiter entre potes un infâme distillat maison, pourraient se réacclimater à la moiteur quasi tropicale du Danemark ?

Comment échapper à cette fatale descente aux enfers décrétée par un bureaucrate blafard et cravaté de Copenhague ?

Comment ? Nos héros arctiques ont l’imagination fertile, et plus d’un tour dans leur sac…

Ce dixième et ultime recueil de racontars arctiques met un point final aux pérégrinations savoureuses de nos chers chasseurs du Nord-Est du Groenland. Fin d’une époque aussi, celle des comptoirs de chasse nichés au creux des fjords reculés. À déguster une dernière fois, avant que la fonte des glaces ne les fasse disparaître définitivement.

Written by Thomas

2009-12-14 at 00:59

Knut Faldbakken : La séduction

leave a comment »

La séduction
Knut Faldbakken
Cambourakis, « Litteratur »
ISBN 978-2-916589-38-1
19 janvier 2010
34,95 $ au Canada

La Séduction s’inspire de l’un des plus fameux récits de Knut Hamsun, Pan, dont il reprend les noms de personnages et une partie des motifs. Glahn – jeune homme à la dérive, sans argent ni attache – croise au hasard des rues un ancien camarade de l’armée. Mack, riche entrepreneur, qui va le prendre sous son aile. Introduit dans le cercle familial, Glahn exerce une sorte de charme à la puissance parfois effrayante, à la manière du héros de Théorème de Pasolini. Père, mère, fille : chacun succombera à la séduction. De l’épreuve de la passion amoureuse, personne ne sortira indemne, pas même Glahn.

Written by Thomas

2009-12-13 at 23:54

Henning Mankell: The Man from Beijing

leave a comment »

The Man from Beijing
Henning Mankell
Knopf Canada
ISBN 978-0-307-39785-0
16 February 2010
$32.00 in Canada

From the internationally acclaimed author of the Kurt Wallander mysteries comes an extraordinary stand-alone novel — both a mystery and a sweeping drama — that traces the legacy of the nineteenth-century slave trade between China and America.

January 2006. In the small Swedish hamlet of Hesjövallen, a horrific scene is discovered: nineteen people have been tortured and massacred an the only clue is a red silk ribbon found at the scene. Judge Birgitta Roslin has a particular reason to be shocked by the crime: her mother’s adoptive parents, the Andréns, are among the victims. Investigating further, she learns that an Andrén family living in Nevada has also been murdered. Travelling to Hesjövallen, she finds a diary, kept by a gangmaster on the railway built across America in the 1860s, full of vivid descriptions of the brutality with which the Chinese and other slave workers were treated. She discovers that the red silk ribbon found at the crime scene came from a local Chinese restaurant, and she learns that a Chinese man, a stranger to the town, was staying at a local boarding house at the time of the atrocity. The police insist that only a lunatic could have committed such a horrific crime, but Birgitta suspects that there is much more to it, and she is determined to uncover the truth. Her search takes her from Sweden to Beijing and back, but Mankell’s narrative also takes us 150 years into the past: to China and America when the hatred that fuelled the massacre was born, a hatred transformed and complicated over time and that will catch up to Birgitta as she draws ever closer to discovering who is behind the Hesjövallen murders.

Written by Thomas

2009-12-13 at 22:07

Stieg Larsson: The Girl Who Kicked the Hornet’s Nest

leave a comment »

Millennium 3: The Girl Who Kicked the Hornet’s Nest
Stieg Larsson
Viking Canada
ISBN 978-0-670-06903-3
25 May 2010
$32.00 in Canada

En français : La reine dans le palais des courants d’air

Curiously, the title for the British edition that came out in October is The Girl Who Kicked the Hornets’ Nest (hornets, plural), whereas this forthcoming North American edition from Random House USA & Penguin Canada is entitled The Girl Who Kicked the Hornet’s Nest (hornet, singular). Not sure what to make of this…

In the third volume in the explosive trilogy that has sold more than 13 million copies worldwide, Lisbeth Salander confronts political corruption from her hospital bed while a killer lurks next door.

From the Canadian edition:

As The Girl Who Kicked the Hornet’s Nest opens, Lisbeth Salander—the heart and soul of Larsson’s two previous novels—is under close supervision in the intensive care unit of a provincial Swedish city hospital. And she’s fighting for her life in more ways than one: when she’s well enough, she’ll be taken back to Stockholm to stand trial for a triple murder. With the help of her friend, journalist Mikael Blomkvist, she will have to prove her innocence, and identify and denounce the corrupt politicians who have allowed the vulnerable, like herself, to become victims of abuse and violence. And, on her own, she will plot her revenge—against the man who tried to kill her, and the government institutions that very nearly destroyed her life.

Once upon a time, she was a victim. Now, Lisbeth Salander is ready to fight back.

From the British edition:

Salander is plotting her revenge – against the man who tried to kill her, and against the government institutions that very nearly destroyed her life. But it is not going to be a straightforward campaign. After taking a bullet to the head, Salander is under close supervision in Intensive Care, and is set to face trial for three murders and one attempted murder on her eventual release.

With the help of journalist Mikael Blomkvist and his researchers at Millennium magazine, Salander must not only prove her innocence, but identify and denounce the corrupt politicians that have allowed the vulnerable to become victims of abuse and violence. Once a victim herself, Salander is now ready to fight back.

From the American edition:

Lisbeth Salander—the heart of Larsson’s two previous novels—is under close supervision in the intensive care unit of a Swedish city hospital. She’s fighting for her life in more ways than one: when she’s well enough, she’ll stand trial for three murders. With the help of her friend, journalist Mikael Blomkvist, she will have to prove her innocence, and to identify the corrupt politicians who have allowed the vulnerable, like herself, to suffer abuse. And, on her own, she will plot her revenge—against the man who tried to kill her and the government institutions that very nearly destroyed her life.

Once upon a time, she was a victim. Now Lisbeth Salander is ready to fight back.

Written by Thomas

2009-12-07 at 16:11

Jo Nesbø : The Snowman

with one comment

The Snowman
Jo Nesbø
Random House Canada
ISBN 978-0-307-35865-3
16 March 2010
$27.95 in Canada

En français : Le bonhomme de neige

The night the first snow falls a young boy wakes to find his mother gone. He walks through the silent house, but finds only wet footprints on the stairs. In the garden looms a solitary figure: a snowman bathed in cold moonlight, its black eyes glaring up at the bedroom windows. Round its neck is his mother’s pink scarf. Inspector Harry Hole is convinced there is a link between the disappearance and a menacing letter he received some months earlier. As Harry and his team delve into unsolved case files, they discover that an alarming number of wives and mothers have gone missing over the years. When a second woman disappears Harry’s suspicions are confirmed: he is a pawn in a deadly game. For the first time in his career Harry finds himself confronted with a serial killer operating on his turf, a killer who will drive him to the brink of insanity. A brilliant thriller with a pace that never lets up, The Snowman confirms Jo Nesbo’s position as an international star of crime fiction.

Written by Thomas

2009-11-23 at 22:16

Per Petterson: I Curse the River of Time

leave a comment »

I Curse the River of Time
Per Petterson
Harvill Secker

UK ‘C’ format hardback:
ISBN 978-1-84655-300-4
27 July 2010
$42.50 in Canada

UK ‘C’ format trade paperback:
ISBN 978-1-84655-301-1
27 July 2010
$32.95 in Canada

Update 2010-01-04 — Rather than import the British edition(s) as originally planned, Random House have instead opted to publish an edition specifically for the Canadian market:

Knopf Canada
ISBN 978-0-307-39938-0
31 August 2010
$32.00 in Canada

Winner of the 2009 Nordic Council Literature Prize

It is 1989 and all over Europe Communism is crumbling. Arvid Jansen, 37, is in the throes of a divorce. At the same time, his mother is diagnosed with cancer. Over a few intense autumn days, we follow Arvid as he struggles to find a new footing in his life, while all the established patterns around him are changing at staggering speed. As he attempts to negotiate the present, he casts his mind back to holidays on the beach with his brothers, to courtship, and to his early working life, when as a young Communist he abandoned his studies to work on a production line. I Curse the River of Time is an honest, heartbreaking yet humorous portrayal of a complicated mother-son relationship told in Petterson’s precise and beautiful prose.

Written by Thomas

2009-11-23 at 22:00

Jens Christian Grøndahl: Lucca

leave a comment »

Forthcoming paperback release:

Lucca
Jens Christian Grøndahl
Mariner Books
ISBN 978-0-15-602961-2
11 July 2010
$18.95 in Canada

Translated from the Danish by Anne Born

9780156029612

While recovering from a devastating car accident, Lucca, a young actress with a string of love affairs behind her, is told by her doctor that she may never see again. Robert, her doctor, is recovering in his own way from his wife’s infidelity and a failed marriage, finding happiness only in the weekend visits of his young daughter. As he and Lucca begin to share their life stories through daily conversations, the two slowly reveal to each other their own stories of heartbreak; Lucca admits her deliberate role in the collision that nearly killed her, and Robert begins to let go of his past betrayals. A love story of immense emotional reach and affection, Lucca probes deep truths of lust, loneliness, and the healing power of belonging.

Written by Thomas

2009-09-20 at 22:47

Trésor de la nouvelle : la littérature scandinave

with one comment

Trésor de la nouvelle : la littérature scandinave
2 volumes sous coffret
Belles Lettres
ISBN 978-2-251-44375-1
11 janvier 2010
45,95 $ au Canada

Édition dirigée et préfacée par Régis Boyer. Choix, traductions et notices de Marc Auchet et Régis Boyer.

9782251443751

Les lettres scandinaves ont commencé à partir du XIIe siècle, en Islande, par les sagas qui étaient des récits en prose, plus ou moins brefs, rédigés en un style factuel inimitable et centrés sur les grandes valeurs humaines. Depuis, la tradition s’est perpétuée. Même si ces littératures comptent des dramaturges (Ibsen), des poètes (G. Ekelöf) et des philosophes (S. Kierkegaard) de premier ordre, reconnus depuis peu en France, elles sont toujours restées fidèles à la forme courte, ramassée, lapidaire qui correspond à un certain tempérament scandinave. C’est pourquoi il a paru pertinent de proposer ici un choix de ces nouvelles danoises, islandaises, norvégiennes et suédoises qui demeurent, à ce jour, le fleuron de ces lettres. Il n’est pas de grand écrivain qui ne s’y soit essayé, le plus souvent avec un rare bonheur comme Gunnar Gunnarsson qui narre avec une touchante délicatesse la résolution d’un petit garçon de douze ans bien décidé à prolonger l’exemple de son père décédé, ou Jon Oskar dont la douceur d’un regard de jeune fille suffit à assurer le triomphe indispensable sur les malheurs de notre condition. Ce sont des sensibilités délicates, qui répugnent à s’exprimer ouvertement, où l’essentiel est dans le non-dit et dont, en conséquence, les effusions retenues exigent toujours une double lecture.

Autant dire que tout ce que les lettres scandinaves comptent d’écrivains éminents, à de très rares exceptions près, est représenté dans ce livre.

Written by Thomas

2009-09-20 at 21:18

Camilla Läckberg: The Stone Cutter

with 2 comments

The Stone Cutter
Camilla Läckberg
HarperCollins

UK ‘C’ format hardback:
ISBN 978-0-00-730593-3
15 April 2010
$34.95 in Canada

UK ‘C’ format trade paperback:
ISBN 978-0-00-725398-2
15 April 2010
$22.95 in Canada

En français : Le tailleur de pierre

9780007305933

The remote resort of Fjallbacka has seen its share of tragedy, though perhaps none worse than that of the little girl found in a fisherman’s net. But the post-mortem reveals that this is no accidental drowning! Local detective Patrik Hedstrom has just become a father. It is his grim task to discover who could be behind the methodical murder of a child both he and his partner, Erica, knew well. He knows the solution lies with finding a motive for this terrible crime. What he does not know is how this case will reach into the dark heart of Fjallbacka and tear aside its idyllic facade, perhaps forever.

Written by Thomas

2009-08-23 at 10:35

Karin Alvtegen: Shadow

leave a comment »

Shadow
Karin Alvtegen
Canongate Books
ISBN 978-1-84767-478-4
Canadian publication March 2010

Translated from the Swedish by McKinley Burnett

En français : Ténébreuses

9781847674784

In a nondescript apartment block in Stockholm, most of the residents are elderly. Usually a death is a sad but straightforward event. But sometimes a resident will die and there are no friends or family to contact. This is when Marianne Folkesson arrives, employed by the state to close up a life with dignity and respect. Gerda Persson has lain dead in her apartment for three days before Marianne is called. When she arrives, she finds the apartment tidy and ordered. Gerda’s life seems to have been quite ordinary. Until Marianne opens the freezer and finds it full of books, neatly stacked and wrapped in clingfilm, a thick layer of ice covering them. They are all by Axel Ragnerfeldt, winner of the Nobel Prize for Literature, with handwritten dedications to Gerda from the author. What story do these books have to tell, about Gerda, and more importantly about Ragnerfeldt, a man whose fame is without precedent in the nation’s cultural life, but seldom gives interviews?

Shadow is an utterly compelling novel about the lengths and depths people can be driven in order to achieve fame and acclaim, and the effect that this has on those closest to them. It is a story of dark family secrets, and the power of writing, involving murder, betrayal and the holocaust, which will keep readers gripped until its final thrilling revelations.

Written by Thomas

2009-05-17 at 16:27

Maj Sjöwall & Per Wahlöö : Les terroristes

leave a comment »

Nouvelle édition :

Les terroristes
Maj Sjöwall & Per Wahlöö
Rivages, « Noir »
ISBN 978-2-7436-2057-8
Parution canadienne mars 2010

Traduit du suédois par Philippe Bouquet et Joëlle Sanchez

In English: The Terrorists

Martin Beck est appelé à témoigner au procès d’une jeune femme soupçonnée de braquage, puis doit s’occuper du meurtre d’un magnat du porno. La justice suédoise, prétendument exemplaire, se révèle partiale et d’une effrayante médiocrité. Parallèlement, Beck est chargé de la protection d’un impopulaire sénateur américain en visite à Stockholm ; mais Gunvald Larsson, de retour d’un traumatisant voyage en Amérique latine, est convaincu qu’un groupe de terroristes est décidé à saisir cette occasion pour commettre un attentat spectaculaire…

Ce dernier volume du Roman d’un crime, à certains égards tragiquement visionnaire, est aussi le livre le plus politique de Sjöwall et Wahlöö. Outre la dénonciation “citoyenne” des institutions, les auteurs s’attaquent à la social-démocratie suédoise, hypocrite, manipulatrice et profiteuse.

À lire également : Entretien avec Benjamin Guérif, qui a supervisé cette nouvelle édition.

Written by Thomas

2010-02-07 at 16:31

Maj Sjöwall & Per Wahlöö : L’assassin de l’agent de police

leave a comment »

Nouvelle édition :

L’assassin de l’agent de police
Maj Sjöwall & Per Wahlöö
Rivages, « Noir »
ISBN 978-2-7436-2056-1
Parution canadienne mars 2010

Traduit du suédois par Philippe Bouquet

In English: The Cop Killer

Au fin fond de la campagne suédoise, un cadavre de femme est retrouvé dans un marécage. C’est la personnalité de son voisin qui intéresse particulièrement la police. Mais comme souvent, les apparences sont trompeuses et les préjugés, tenaces. C’est alors qu’une fusillade opose des flics à des adolescents. L’un des policiers décède et Malm organise la chasse à l’ado survivant. Les méthodes employées montrent que la militarisation des forces de police a bel et bien commencé.

Martin Beck et Lennart Kollberg sont sur les deux affaires. Plongés dans une ambiance provinciale peu familière, ils vont croiser une vieille connaissance que tout désigne comme un coupable idéal. Les appels au lynchage, la médiocrité de la presse, la crétinerie des flics de base menacent de faire dégénérer la situation. Ecoeuré, Lennart Kollberg décide de quitter la police.

À lire également : Entretien avec Benjamin Guérif, qui a supervisé cette nouvelle édition.

Written by Thomas

2010-02-07 at 16:23

Eva-Marie Liffner : Chambre noire

leave a comment »

Prochainement en format poche :

Chambre noire
Eva-Marie Liffner
Rivages, « Noir »
ISBN 978-2-7436-2052-3
Parution candienne mars 2010

Traduit du suédois par Marie Ollivier-Caudray et Esther Sermage

In English: Camera

La photographe Johanna Hall découvre, dans l’appartement de son oncle Jacob dont elle vient d’hériter, une série de photographies et un journal codé qu’elle finit par déchiffrer. Le journal la ramène à Londres en 1905, époque à laquelle Jacob était l’apprenti du photographe Herbert Burrows. Annie Besant et Helena Blavatsky régnaient alors sur la société théosophique de Londres, où se pressaient des célébrités telles que Yeats ou Shaw. Mais aussi l’étrange révérend Leadbeater. Ce dernier, voyant en la photographe “un moyen de réunir le coprs et l’âme”, entraîne Burrows dans d’inquiétantes “expériences” qui déboucheront sur un scandale. Sur les traces de son oncle, Johanna revisite des lieux marqués par le drame et voit, au fil de son enquête, se dessiner une terrible vérité.

Eva-Marie Liffner recrée le Londres d’Edouard VII, une ville dont les bas-fonds n’ont rien à envier à ceux de Dickens. Erudit, énigmatique, envoûtant par son atmosphère imprégnée d’ésotérisme, réflexion émouvante sur les lieux et les supports de la mémoire, ce premier roman est d’une exceptionnelle richesse.

Chambre noire a remporté à le trophée du meilleur premier roman policier suédois (2001).

Written by Thomas

2010-02-07 at 16:01

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.