SkandiLit

Scandinavian Literature in Translation || Littérature scandinave en traduction

Gunnar Staalesen : 1900. L’aube

leave a comment »

Le roman de Bergen 1 : 1900. L’aube
Gunnar Staalesen
Gaïa Éditions
ISBN 978-2-84720-084-3 (tome 1)
ISBN 978-2-84720-085-0 (tome 2)
9 mai 2007
36,95 $ x 2 au Canada

97828472008439782847200850

À l’aube du 1er janvier 1900, l’inspecteur Moland est réveillé par des coups frappés à sa porte. Ce jour de congés qu’il aurait dû passer avec femme et enfants va bouleverser sa vie. Un notable de Bergen, le consul Frimann, a été assassiné après avoir passé la nuit en compagnie non pas de son épouse, mais d’une fort jolie et très sensuelle personne, bien connue de beaucoup d’hommes de la ville. Une dénommée Maren Kristine Pedersen.

Plutôt que d’importuner la bonne bourgeoisie berguénoise, Moland oriente l’enquête vers un suspect d’origine plus modeste qui, interpellé, se suicide. L’affaire est close. Officiellement.

En ce début de XXe siècle, nombre de solides gaillards comme Torleif Nesbø vont proposer leurs bras sur les chantiers de la ligne de chemin de fer qui doit relier Bergen à la capitale, Kristiania. Pour ce fils de ferme, creuser les tunnels dans la montagne est un bon boulot. D’autant que c’est là-bas, au baraquement, qu’il rencontre Trine. Elle aide à la cuisine et au service pour le repas des ouvriers.

Les rumeurs disent qu’elle revient de la ville, où elle était domestique. Chez le consul Frimann.

Le tome 1 de 1900 L’aube, débute sur le tournant du siècle, un siècle en route vers la révolution industrielle, la Grande Guerre , les épidémies. L’auteur peint le tableau chaleureux et vivant d’individus aux destins à la fois ordinaires et universels, riches de drames et de passions.


En 1916, Bergen se relève péniblement du gigantesque incendie qui a ravagé la ville et se reconstruit. Les deux fils de l’inspecteur Christian Moland ne tarderont pas à se retrouver dans des camps opposés: l’un travaille à la compagnie des tramways, l’autre est devenu policier.

Car un terrible conflit social éclate en 1926: les conducteurs et techniciens des tramways entrent en grève pour protester contre les bas salaires. La direction embauche des briseurs de grève, et confie leur sécurité à la police.

Le chef de file des grévistes, Torleif Nesbø, est un ardent militant du parti communiste, tandis que sa fille adoptive sera parmi les premières à revendiquer son indépendance et à vivre en femme libre…

Et bientôt, très bientôt, il y aura prescription : cela va faire 25 ans que le consul Frimann a été assassiné. L’occasion d’un dernier sursaut pour rouvrir l’enquête ?

Le tome 2 de 1900 L’aube voit l’avènement de la lutte entre bolcheviks et nationalistes libéraux, le krach boursier de 1929, la montée terrifiante du fascisme en Europe. Les protagonistes du tome 1 ont vieilli: ils passent le relais à leurs enfants qui vont construire la société à venir, faire évoluer les mœurs. Et se déchirer.

Written by Thomas

2008-12-28 at 16:01

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: