SkandiLit

Scandinavian Literature in Translation || Littérature scandinave en traduction

Archive for June 2009

Jo Nesbø : Le sauveur (poche)

leave a comment »

Prochainement en format poche :

Le sauveur
Jo Nesbø
Gallimard, « Folio policier »
ISBN 978-2-07-038972-8
22 juin 2009
19,95 $ au Canada

Voir aussi : édition grand format
In English: The Redeemer

9782070389728

En plein hiver à Oslo, l’Armée du Salut met les bouchées doubles pour aider les exclus. Un concert de charité organisé en présence du Premier ministre tourne pourtant au drame lorsqu’un bénévole s’écroule, un petit trou bien net dans le front. Ex-enfant soldat de Vukovar, héros de guerre qui slalomait la nuit entre les lignes serbes pour placer des bombes sous les chars, le tueur s’est enfui. Mais, bloqué à l’aéroport par une tempête de neige, ce spécialiste de l’élimination des criminels de guerre et des pédophiles réalise qu’il s’est trompé de cible et décide de rester pour achever son travail. Que sa véritable proie soit un membre influent de l’Armée du Salut, promis aux plus hautes fonctions, ne l’arrête pas. Il sait que l’habit ne fait pas toujours le moine. Tandis qu’Harry Hole entre à son tour dans la danse, le jeu sanglant du chat et de la souris ne fait que commencer…

Written by Thomas

2009-06-13 at 18:58

Wanda Heger : Tous les vendredis devant le portail

leave a comment »

Tous les vendredis devant le portail
Wanda Heger
Gaïa Éditions
ISBN 978-2-84720-135-2
8 juin 2009
38,50 $ au Canada

9782847201352

Dans les années cinquante, à Paris, un ancien déporté français est attablé à la terrasse d’un café et discute avec un camarade norvégien rencontré au camp de Sachsenhausen. Parmi les souvenirs chargés d’émotion qu’ils évoquent, celui de la grande jeune fille blonde qui venait tous les vendredis devant l’entrée du camp. Ils trouvent alors son adresse et lui envoient une carte sur laquelle est écrit en allemand : « Jeden Freitag vor dem Tor » (Tous les vendredis devant le portail).

Cette jeune femme s’appelle Wanda Heger et la carte qu’elle reçoit va lui offrir, sans qu’elle le sache encore, le titre de son livre.

Wanda, jeune femme de 19 ans, est révoltée par la guerre qui sévit autour d’elle. Contrainte avec sa famille de quitter la Norvège pour rejoindre son père en résidence surveillée en Allemagne, elle multiplie sans trève les actes de résistance dans ce pays étranger.

Avec son jeune frère, elle se présente au poste de garde du camp de Sachsenhausen, avec un bocal de pommes de terre en salade destiné à un détenu dont elle connaît tout juste le nom et le matricule. Par mégarde – et par bonheur ! – on la prend pour une représentante de la Croix-Rouge. Encouragée par cette réussite, elle réitère et bientôt c’est une véritable entreprise familiale qui ravitaille les prisonniers en provisions et médicaments. Faisant preuve d’un toupet qui frise l’inconscience, elle sillonne illégalement le pays jusqu’en Alsace pour entrer en contact avec de nombreux déportés norvégiens. En pleine débâcle nazie, elle rencontre aussi celui qui deviendra plus tard son mari.

Durant ces années tourmentées, la famille de Wanda transcrit et archive toutes les informations qu’elle recueille. Le fichier ainsi constitué aura une importance capitale pour les prisonniers norvégiens en Allemagne à la fin de la guerre. C’est alors le plus grand chaos dans les camps. L’ensemble des prisonniers risque l’extermination, car selon l’ordre nazi, tous doivent être liquidés en cas de capitulation. Famine, épidémies et froid menacent les hommes. Selon les fichiers nazis, 2000 prisonniers norvégiens se trouvent en Allemagne au printemps 1945. Le réseau de la famille de Wanda Heger en avait recensé 8000. Au risque de leur vie, ils arrivent à organiser le sauvetage in extremis de la plupart des survivants. Dans toutes sortes de véhicules, ils sillonnent une Allemagne ravagée par les bombardements, repérant et récupérant les prisonniers pour les acheminer vers les ports du nord de l’Allemagne.

Wanda Heger raconte avec une simplicité troublante et une grande honnêteté son combat. Son refus de l’injustice et sa volonté inébranlable lui permettent de soutenir sans ciller le regard d’un colosse qui se voulait infaillible et tout puissant. Un témoignage essentiel.

Written by Thomas

2009-06-13 at 18:45

Frans Gunnar Bengtsson : Au pays et sur la route de l’Est

leave a comment »

Maintenant disponible en format poche :

Orm le Rouge 2 : Au pays et sur la route de l’Est
Frans Gunnar Bengtsson
Actes Sud/Leméac, « Babel »
ISBN 978-2-7427-8376-2 (France)
ISBN 978-2-7609-2915-9 (Canada)
3 juin 2009 (France)
14,95 $ au Canada

In English: The Long Ships

9782742783762

Après de tumultueuses aventures sur les mers de la route de l’Ouest, Orm jouit d’un repos bien mérité auprès de son épouse et de sa progéniture. Converti au christianisme, Orm s’adonne au prosélytisme, bâtit une église, baptise ses enfants et s’attire les foudres du roi Sven, farouche adepte de Thor et d’Odin.

Mais, en cette veille de l’an mil, de nouveaux rebondissements vont l’entraîner bien loin du village familial : Orm retrouve son frère Are, atrocement mutilé, qui lui fait le récit de ses tribulations en Orient et lui confi e le secret de la cachette du “trésor des Bulgares”. Il n’en faut pas plus à notre intrépide héros pour monter une expédition avec Olof et Toke, ses fidèles compagnons…

Après Orm le Rouge. Sur les mers de la route de l’Ouest (Babel n° 901), ce second volet mouvementé renoue avec le ton enlevé et plein d’humour de cette épopée viking palpitante, cruelle et sanglante, digne des plus grands romans picaresques.

Written by Thomas

2009-06-13 at 18:31

Peter Kihlgård : Le restant de nos jours

leave a comment »

Le restant de nos jours
Peter Kihlgård
Actes sud, « Textes scandinaves »
ISBN 978-2-7427-8382-3
10 juin 2009 (France)*
33,95 $ au Canada

* toujours pas de date de Leméac pour une éventuelle parution canadienne

9782742783823

Kicki est excentrique, impulsive, intellectuelle, indépendante, infidèle. Lasse est un “bon gars”, rationnel, simple, fidèle, sensible et porté aux crises de colère incontrôlables. Depuis trente ans, ils ne peuvent vivre l’un sans l’autre. Ils mourront sans doute ensemble. Contant à rebours le destin de ces deux êtres, d’un moment décisif à leur première rencontre, le récit est composé d’épisodes de leurs vies permettant au lecteur d’évoluer entre le regard et les sensations de l’un et de l’autre.

Cachant comme ils peuvent la douleur de ne jamais avoir eu d’enfants, ils se nourrissent mutuellement en inventant des histoires, moments familiaux imaginaires ou scènes érotiques. Il y a de l’absurde et du tragicomique dans le quotidien de Kicki et Lasse. L’important, c’est de pouvoir rire du malheur et pleurer du bonheur, et avant tout de s’aimer, maintenant et pour le restant de ses jours.

Témoin d’une vie drôle alors que la maladie et le temps qui passe menacent, de journées basées sur le besoin permanent de l’autre, surpris et amusé, souvent ému, le lecteur est pris dans cette histoire par l’honnêteté et la simplicité avec laquelle les personnages vivent la complexité d’une histoire d’amour que chacun voudrait connaître.

Written by Thomas

2009-06-13 at 18:16

Karen Blixen : Saison à Copenhague

leave a comment »

Saison à Copenhague
Karen Blixen
Gallimard, « Folio 2 euros »
ISBN 978-2-07-038464-8
8 juin 2009
3,95 $ au Canada

9782070384648

Une magnifique et bouleversante histoire d’amour

À Copenhague, la saison mondaine commence au Nouvel An pour s’achever en avril. Pendant ces quelques mois, ce ne sont que réceptions et bals où les jeunes gens dansent et rient. Mais pour Ib Angel, éperdument amoureux de sa cousine, la ravissante Adélaïde, ce n’est que souffrance et désespoir…

Written by Thomas

2009-06-11 at 18:30