SkandiLit

Scandinavian Literature in Translation || Littérature scandinave en traduction

Archive for the ‘2010/03’ Category

Håkan Bravinger : Mon cher frère

leave a comment »

Mon cher frère
Håkan Bravinger
J.-C. Lattès
ISBN 978-2-7096-3078-8
Parution canadienne mars 2010
Traduit du suédois par Rémi Cassaigne

Stockholm, 1913. Le criminologue Andreas Bjerre prépare un livre d’entretiens avec des détenus condamnés à de longues peines. L’angoisse de la page blanche l’empêche pourtant d’achever ce livre révolutionnaire, l’oeuvre de sa vie.

Comment vivre avec le sentiment de sa propre nullité ? Comment se mesurer à un frère aîné, le célèbre psychanalyste Paul Bjerre, familier de Freud, convaincu, lui, d’être un surhomme ?

La haine fraternelle qui l’unit à Paul ronge Andreas. Une femme fait pourtant tout pour le sauver. Madeleine. Mais en voulant à tout prix être la messagère qui réconciliera les deux frères, ne court-elle pas ellemême à sa perte ?

Construit en partie sur des documents et des lettres, le roman de Bravinger orchestre magistralement la musique amère des âmes torturées avec la rumeur d’un monde en plein bouleversement.

Hakan Bravinger, né en 1968, est éditeur chez Norstedts, l’une des maisons d’édition les plus importantes de Suède. Il a déjà publié deux recueils de poésie. Mon cher frère est son premier roman, salué par la presse suédoise et en cours de traduction dans plusieurs pays.

Advertisements

Written by Thomas

2010-01-11 at 16:52

Carl Frode Tiller : Encerclement

leave a comment »

Encerclement
Carl Frode Tiller
Stock, « La cosmopolite »
ISBN 978-2-234-06149-1
Parution canadienne mars 2010
Traduit du néo-norvégien par Jean-Baptiste Coursaud

Lauréat du Prix Brage et du Prix de la critique norvégienne en 2007

Nous sommes à Namsos, en Norvège. David, un ancien étudiant en lettres brillant, a perdu la mémoire. Lorsque ses proches apprennent la nouvelle dans la presse, ils vont tenter de réveiller ses souvenirs en lui racontant sa vie dans des lettres qui décrivent aussi leurs propres existences.

Jon d’abord, jeune homme paumé, en rupture avec son entourage, et qui a un temps vécu une histoire charnelle avec David, une histoire adolescente pleine de fantasmes inspirés de la Beat generation.

Puis Arvid, le beau-père pasteur avec qui il a entretenu des relations tendues, et que la mort de sa mère, décédée soudainement, a soudainement interrompues. Silje enfin, jeune femme envoûtante et manipulatrice, méprisante à certains égards pour le milieu populaire dont il est issu, vient lui rappeler leurs jeux artistiques et morbides. À travers ces trois personnages perdus dans leurs propres vies, va se révéler un portrait incertain, flou et complexe.

Encerclement pose la question de la reconstitution de la mémoire, une mémoire brumeuse et fragmentée, forcément subjective et parcellaire. Est-on vraiment sûr de connaître ceux qui nous entourent ? Notre vision de l’autre n’est-elle pas toujours modelée par ce que l’on est ? À la manière d’un Tennessee Williams, Carl Frode Tiller nous entraîne dans les décombres psychologiques de ses personnages qui affrontent, avec une ténacité forcenée, les conflits familiaux latents et les angoisses liées à la recherche de leur identité.

Written by Thomas

2010-01-11 at 16:17

Jo Nesbø : Le bonhomme de neige (poche)

leave a comment »

Prochainement en format poche :

Le bonhomme de neige
Jo Nesbø
Gallimard, « Folio policier »
ISBN 978-2-07-042798-7
Parution canadienne mars 2010
Traduit du norvégien par Alex Fouillet

Voir également : édition grand format
In English: The Snowman

Oslo, novembre 2004, la première neige tombe sur la ville. Dans le jardin familial des Becker, un bonhomme de neige fait irruption, comme sorti de nulle part. Le jeune fils remarque qu’il est tourné vers la maison et que ses grands yeux noirs regardent fixement leurs fenêtres. Dans la nuit, Birte, la mère, disparaît, laissant pour seule trace son écharpe rose, retrouvée autour du cou du bonhomme de neige…

Dans le même temps, l’inspecteur Harry Hole reçoit une lettre signée « le bonhomme de neige » qui lui annonce d’autres victimes. Plongeant son nez dans les dossiers de la police, Harry met en lumière une vague de disparitions parmi les femmes mariées et mères de famille de Norvège. Toutes n’ont plus donné signe de vie le jour de la première neige…

D’une sobriété étonnante, Harry Hole va se retrouver confronté, pour la première fois de sa carrière, à un tueur en série agissant sur le territoire norvégien et qui le conduira jusqu’au gouffre de sa folie…

Written by Thomas

2010-01-11 at 15:52

Mari Jungstedt : Celui qu’on ne voit pas

leave a comment »

Prochainement en format poche :

Celui qu’on ne voit pas
Mari Jungstedt
Le livre de poche, « Policier »
ISBN 978-2-253-12728-4
Parution canadienne avril 2010
Traduit du suédois par Maximilien Stadler

In English: Unseen

Dans l’île de Gotland en Suède, le cadavre d’Helena, sauvagement mutilé, est retrouvé après celui de son chien décapité. Frida Lindh, une jeune mère de famille, quitte à vélo le bar où elle se retrouve avec ses amies. Elle n’est pas seule, une ombre la suit, celle de celui qu’on ne voit pas. L’inspecteur Anders Knutas et son équipe mènent l’enquête sous la pression des médias…

Written by Thomas

2010-01-11 at 15:18

Thomas Kanger : Le temps du loup (poche)

leave a comment »

Prochainement en format poche :

Le temps du loup
Thomas Kanger
10/18, « Domaine policier »
ISBN 978-2-264-05100-4
18 mars 2010 (France)*
* Prix de vente et date de parution pour le Canada à déterminer

Voir aussi : édition grand format

Commissaire de police à Västerås, en Suède, Elina Wiik est la spécialiste des enquêtes complexes. Et déteste plus que tout la routine…

Aussi, quand son mentor lui parle avec amertume depuis son lit d’hôpital d’une affaire qu’il n’a jamais résolue et qui est menacée de prescription, elle décide de partir en quête du coupable resté impuni.

Vingt-cinq ans plus tôt, le corps d’Ylva Malmberg, mère d’une petite fille de quelques mois, a été retrouvé dans une forêt de Laponie suédoise. L’enfant, quant à elle, a disparu sans laisser la moindre trace.

Dans moins d’un mois le dossier Malmberg sera définitivement clos. Elina se met à explorer méthodiquement les maigres pistes s’offrant à elle. Ses recherches, aux allures de course contre la montre, l’entraînent au coeur du passé de la très secrète Ylva…

Sur la série :

En 2001, Thomas Kanger livre son premier polar et crée l’héroïne d’une série qui compte déjà cinq volumes (déjà traduite dans neuf pays), la commissaire Elina Wiik, de la police de Västerås. Âgée d’une trentaine d’années, elle se montre attirée par les affaires les plus complexes et possède un goût de l’indépendance qui la met souvent en conflit avec sa hiérarchie. Dotée d’une profonde empathie et d’une grande intuition, cette femme plutôt solitaire, dont la vie amoureuse passe au second plan, s’investit totalement dans son travail. Et à travers les yeux de ce personnage dépeint avec beaucoup de subtilité, le romancier chronique tout en finesse la société suédoise.

Written by Thomas

2010-01-04 at 18:59

Arnaldur Indriðason : Hypothermie

leave a comment »

Hypothermie
Arnaldur Indriðason
Métailié, « Noir »
ISBN 978-2-86424-723-4
8 mars 2010
37,95 $ au Canada

In English: Hypothermia

C’est l’automne. Maria, une femme d’une cinquantaine d’années, est retrouvée pendue dans son chalet d’été sur les bords du lac du Thingvellir par Karen, sa meilleure amie. Après autopsie, la police conclut à un suicide. Quelques jours plus tard, Erlendur reçoit la visite de Karen qui lui affirme que ce n’était pas “le genre” de Maria de se suicider. Elle lui remet une cassette contenant l’enregistrement d’une séance chez un médium que Maria est allée consulter afin d’entrer en contact avec sa mère décédée deux ans plus tôt, qui lui avait promis de lui envoyer un signe de l’au-delà.

Aussi dubitatif que réticent, Erlendur lui promet d’écouter l’enregistrement tout en lui répétant que ni l’enquête ni l’autopsie n’ont décelé le moindre élément suspect. L’audition de la cassette le convainc cependant de reprendre l’investigation à l’insu de tous. Il découvre que l’époux de Maria a eu un passé agité, qu’il a une liaison avec l’une de ses anciennes amours, qu’il est endetté et que Maria possédait une vraie fortune. Une intrigue parallèle nous raconte l’histoire d’un jeune couple disparu lors d’une promenade sur le lac. Et nous avons enfin des informations sur la nature des relations d’Erlendur avec son ex-épouse, Halldora.

Le thème sous-jacent de ce roman est la question de la validité des histoires de fantômes dont les Islandais, souvent, n’excluent pas l’existence. Il pose aussi la question du deuil, un thème transversal dans l’oeuvre d’Indriðason.

Written by Thomas

2009-12-14 at 22:21

Jostein Gaarder : Le château dans les Pyrénées

leave a comment »

Le château dans les Pyrénées
Jostein Gaarder
Seuil, « Cadre vert »
ISBN 978-2-02-099394-4
15 mars 2010
38,95 $ au Canada

Hasard ou destin? Steinn et Solrun se rencontrent en 2007, là où ils se sont séparés trente ans plus tôt. Ils reprennent par emails leur discussion philosophique abandonnée depuis lors où s’affrontent deux conceptions opposées du monde : rationalisme (Steinn, scientifique athée, positiviste et matérialiste) et foi (Solrun, croyante attirée par la parapsychologie). Désormais mariés, ils évoquent le couple fusionnel qu’ils avaient formé pendant cinq ans. Leur correspondance atteint bientôt l’intensité d’une relation adultère. Leur séparation était liée à des circonstances tragiques voire criminelles. En vacances, roulant sur une route dans les fjords norvégiens, ils ont renversé une femme avec un châle rouge, n’ont fait demi-tour que plusieurs kilomètres plus loin pour ne trouver que le châle rouge. Ils ont pris la fuite, vivant dans l’attente de leur arrestation. Mais la mystérieuse femme leur apparaît un jour et s’adresse à eux. Solrun entend : « Tu deviendras celle que je suis » et Steinn « tu aurais dû avoir une amende ». Deux interprétations opposées qui enveniment leur controverse métaphysique – phénomène surnaturel ou excitation des sens qui brouille la raison ? – et les mènent à la rupture. Après des semaines de communication via le net, ils décident de se revoir. Solrun jette un châle rouge sur ses épaules, emprunte la route où avait eu lieu le drame. Elle est alors fauchée par un camion.

Written by Thomas

2009-12-14 at 22:07