SkandiLit

Scandinavian Literature in Translation || Littérature scandinave en traduction

Posts Tagged ‘carl-henning wijkmark

Carl-Henning Wijkmark : La nuit qui s’annonce

leave a comment »

La nuit qui s’annonce
Carl-Henning Wijkmark
Cénomane, « Et littérature »
ISBN 978-2-916329-21-5
1er février 2010
27,95 $ au Canada

« Seul celui qui est sans illusion est vraiment libre. »

Dans cette unité de soins palliatifs où deux infirmières, Birgit, la maternelle, et Angela, l’érotique, veillent de leur mieux sur les agonisants, Hasse n’a que deux consolations : les rêves que lui inspirent les piqûres de morphine et le passage d’un jeune bibliothécaire – car il a décidé de lire tout ce qu’il peut sur la mort avant de mourir. Entre lectures et rêveries, il revoit sa vie, sa carrière d’acteur, ses amours, et, bien que son état se dégrade, il lui reste encore la volonté d’exister : « La mort, quel gâchis malgré tout », ironise-t-il. Pourtant, il y a déjà eu tant de morts, dans l’histoire humaine, qu’est-ce qu’un de plus ? Et l’éternité qui l’attend, n’existait-elle pas déjà avant sa naissance ?…

Dans ce roman sur la mort écrit à la première personne, où l’on croise Cioran, Thomas Mann, les livres des morts égyptien et tibétain, Carl-Henning Wijkmark aborde avec sensibilité, humour et pudeur, les grandes questions morales et existentielles, qu’il développe en subtiles notations : par exemple que la mort commence dès que l’on n’est plus aimé (alors « on est déjà mort, pour l’essentiel »), ou encore que plus on s’affaiblit moins on a envie de mourir et que l’instinct érotique meurt en dernier. Il analyse aussi la place de la mort dans nos sociétés, constatant que la technique est désormais un prétexte aux économies, ou s’étonnant qu’on se soucie si peu de dignité pendant la vie, et qu’on s’en préoccupe tant lorsque la nuit s’annonce…

Advertisements

Written by Thomas

2009-12-14 at 11:32

Carl-Henning Wijkmark : La mort moderne

leave a comment »

Nouvelle édition :

La mort moderne : scènes de la phase terminale de l’être humain
Carl-Henning Wijkmark
Cénomane, « Et littérature »
ISBN 978-2-916329-26-0
1er février 2010
26,95 $ au Canada

« Nous naissons tous au même âge, n’est-ce pas, pourquoi ne pourrions-nous pas tous mourir au même âge ? »

Comment réduire les « coûts d’entretien » des vieux, des malades incurables, des handicapés mentaux et autres membres improductifs de notre société ?

Voici le thème d’un bien curieux colloque au cours duquel médecins, politiciens, économistes et théologiens cherchent à « planifier de façon responsable l’avenir de millions de gens » – autrement dit planifier notre mort.

Dans ce récit terrible et provoquant, l’auteur nous met en garde contre des arguments – dont l’écho perceptible dans certains discours contemporains donne le frisson – qui tendraient à instaurer insidieusement, dans le fonctionnement de l’État moderne, une forme de barbarie.

Les planificateurs démocrates de la mort moderne menacent de se mettre bientôt au travail, à moins qu’ils n’y soient déjà…

La Mort moderne a fait scandale lors de sa parution, en 1978, en plein apogée du modèle suédois. Trente ans plus tard, ce roman-essai apparaît, davantage encore, d’une effrayante actualité.

La première édition française de ce livre est parue en 1997, au Passeur. La présente édition est augmentée de la postface de l’auteur datant de 1985, inédite en français.

Written by Thomas

2009-12-14 at 11:26