SkandiLit

Scandinavian Literature in Translation || Littérature scandinave en traduction

Posts Tagged ‘eric boury

Stefán Máni : Noir océan

with one comment

Noir océan
Stefán Máni
Gallimard, « Série noire »
ISBN 978-2-07-012833-4
Parution canadienne mars 2010

Traduit de l’islandais par Eric Boury (la note du traducteur)

De lourds nuages noirs s’amoncellent dans le ciel zébré d’éclairs au moment où le Per se quitte le port de Grundartangi en Islande en direction du Surinam.

À son bord, neuf membres d’équipage qui, tous, semblent avoir emporté dans leurs bagages des secrets peu reluisants. Ceux qui ont entendu dire que la compagnie de fret allait les licencier et qu’il s’agit là de leur dernier voyage sont bien décidés à prendre les choses en main, une fois que la météo sera plus favorable. La mutinerie n’est pas loin et, très vite, l’atmosphère se charge de suspicion, de menaces et d’hostilité.

Quand les communications sont coupées par l’un des membres de l’équipage – mais lequel ? -, la folie prend peu à peu le contrôle du bateau qui n’en finit pas de dériver vers des mers toujours plus froides et inhospitalières…

Written by Thomas

2010-02-07 at 15:46

Arnaldur Indriðason : Hypothermie

leave a comment »

Hypothermie
Arnaldur Indriðason
Métailié, « Noir »
ISBN 978-2-86424-723-4
8 mars 2010
37,95 $ au Canada

In English: Hypothermia

C’est l’automne. Maria, une femme d’une cinquantaine d’années, est retrouvée pendue dans son chalet d’été sur les bords du lac du Thingvellir par Karen, sa meilleure amie. Après autopsie, la police conclut à un suicide. Quelques jours plus tard, Erlendur reçoit la visite de Karen qui lui affirme que ce n’était pas “le genre” de Maria de se suicider. Elle lui remet une cassette contenant l’enregistrement d’une séance chez un médium que Maria est allée consulter afin d’entrer en contact avec sa mère décédée deux ans plus tôt, qui lui avait promis de lui envoyer un signe de l’au-delà.

Aussi dubitatif que réticent, Erlendur lui promet d’écouter l’enregistrement tout en lui répétant que ni l’enquête ni l’autopsie n’ont décelé le moindre élément suspect. L’audition de la cassette le convainc cependant de reprendre l’investigation à l’insu de tous. Il découvre que l’époux de Maria a eu un passé agité, qu’il a une liaison avec l’une de ses anciennes amours, qu’il est endetté et que Maria possédait une vraie fortune. Une intrigue parallèle nous raconte l’histoire d’un jeune couple disparu lors d’une promenade sur le lac. Et nous avons enfin des informations sur la nature des relations d’Erlendur avec son ex-épouse, Halldora.

Le thème sous-jacent de ce roman est la question de la validité des histoires de fantômes dont les Islandais, souvent, n’excluent pas l’existence. Il pose aussi la question du deuil, un thème transversal dans l’oeuvre d’Indriðason.

Written by Thomas

2009-12-14 at 22:21

Árni Þórarinsson : Le dresseur d’insectes (poche)

with 2 comments

Nouveauté en format poche :

Le dresseur d’insectes
Árni Þórarinsson
Seuil, « Points. Policiers »
ISBN 978-2-7578-1547-2
16 novembre 2009
16,95 $ au Canada

Voir aussi : édition grand format

Chaque année, la grande fête des commerçants d’Akureyri, au Nord de l’Islande, apporte son lot de gueules de bois, de dépucelages, d’agressions et de viols. Mais pour Einar, correspondant du Journal du soir, l’événement à couvrir se situe ailleurs : dans une vieille maison que l’on dit hantée, le corps d’une jeune blonde flotte dans une baignoire. Aucune disparition n’a pourtant été signalée…

Written by Thomas

2009-12-03 at 22:30

Arnaldur Indriðason : L’homme du lac (poche)

leave a comment »

Prochainement en format poche :

L’homme du lac
Arnaldur Indriðason
Seuil, « Points. Policiers »
ISBN 978-2-7578-1287-7
22 juin 2009
16,95 $ au Canada

Voir aussi : édition grand format
In English: The Draining Lake

9782757812877

À la suite des tremblements de terre d’Islande en juin 2000, le lac de Kleifarvatn se vide peu à peu. Une géologue chargée de mesurer le niveau de l’eau découvre sur le fond asséché un squelette lesté par un émetteur radio portant des inscriptions en caractères cyrilliques à demi effacés. Erlendur et son équipe sont chargés de l’enquête.

Written by Thomas

2009-05-02 at 16:33

Arnaldur Indriðason : La femme en vert

leave a comment »

Nouvelle édition (édition spéciale) :

La femme en vert
Arnaldur Indriðason
Seuil, « Points. Collectors »
ISBN 978-2-7578-1041-5
9 décembre 2008
26,95 $ au Canada

9782757810415

Dans un jardin sur les hauteurs de Reykjavik, un bébé mâchouille un objet étrange… Un os humain ! Enterré sur cette colline depuis un demi-siècle, le squelette mystérieux livre peu d’indices au commissaire Erlendur. L’enquête remonte jusqu’à la famille qui vivait là pendant la Seconde Guerre mondiale, mettant au jour les traces effacées par la neige, les cris étouffés sous la glace d’une Islande sombre et fantomatique…

Dans ce coffret, un best-seller de la collection Points et un carnet assortis.

Written by Thomas

2009-01-02 at 14:27

Sjón : Le moindre des mondes

leave a comment »

Maintenant disponible en format poche :

Le moindre des mondes
Sjón
Rivages, « Poche. Bibliothèque étrangère »
ISBN 978-2-7436-1870-4
18 novembre 2008
11,95 $ au Canada

In English: The Blue Fox

9782743618704

Lauréat du Grand Prix de littérature du Conseil nordique 2005

Un jour tout blanc de neige et de glace, le révérend Baldur Skuggason, part à la chasse, fusil à l’épaule, fureur au ventre. Pendant ce temps Friðrik le botaniste cloue un cercueil, celui d’Abba, handicapée de naissance. Ces trois personnages, la bête féroce, le lettré et la douce enfant vont de façon étonnante mêler leur histoire.

Written by Thomas

2009-01-02 at 13:53

Sjón : Sur la paupière de mon père

leave a comment »

Sur la paupière de mon père
Sjón
Rivages, « Littérature étrangère »
ISBN 978-2-7436-1862-9
18 novembre 2008
32,95 $ au Canada

9782743618629

Fuyant l’Allemagne hitlérienne, Léo Löwe se retrouve à bord du paquebot Goðafoss en route pour l’Islande. Dans la boîte à chapeau qu’il conserve précieusement sommeille un petit garçon d’argile qu’il espère éveiller à la vie.

Afin d’y parvenir, Léo doit réussir toute une série d’épreuves : apprendre l’islandais, traire chaque jour une chèvre pour baigner l’enfant, demander la nationalité auprès d’un fonctionnaire qui l’interroge sur le régime alimentaire des loups-garous et s’adjoindre les services d’un cuisinier-espion russe et d’un théologien noir américain également champion de lutte.

Written by Thomas

2009-01-02 at 13:29