SkandiLit

Scandinavian Literature in Translation || Littérature scandinave en traduction

Archive for January 2010

Anne Birkefeldt Ragde : La ferme des Neshov

leave a comment »

La trilogie Neshov 2 : La ferme des Neshov
Anne Birkefeldt Ragde
Balland
ISBN 978-2-35315-068-7
Parution candienne février 2010
Traduit du norvégien par Jean Renaud

Deuxième volet de la Trilogie des Neshov

Trois frères que tout sépare se retrouvent dans la ferme familiale à la mort de leur mère. Tous sont confrontés à un moment de leur vie où ils doivent faire un choix important. Tor, l’aîné, doit se décider : poursuivre son élevage de porcs ou laisser sa fille reprendre la ferme et quitter alors sa vie d’assistante vétérinaire à Oslo. Que va devenir la ferme des Neshov ? Arriveront-ils à surmonter leur différence pour recréer des liens familiaux mis à rude épreuve depuis si longtemps ?

Anne B. Ragde met en scène les destins entrecroisés des membres de la famille Neshov et signe une saga d’une grande finesse psychologique où le chagrin et la douleur se mêlent à l’humour, la chaleur et l’amour. Saluée par la critique et les lecteurs, la saga d’Anne B. Ragde est le phénomène incontournable de la scène littéraire norvégienne. Traduit dans plus de 15 langues, La Ferme des Neshov a obtenu le Prix des Libraires et des Lecteurs.

Après le succès de La Terre des mensonges, Anne B. Ragde poursuit avec La Ferme des Neshov une formidable saga norvégienne.

Advertisements

Written by Thomas

2010-01-22 at 23:03

Thomas Kanger : Les disparus de Monte Angelo

leave a comment »

Les disparus de Monte Angelo
Thomas Kanger
Presses de la Cité, « Sang d’encre »
ISBN 978-2-258-07802-4
Parution canadienne avril 2010
Traduit du suédois par Terje Sinding

Cinquième enquête (la deuxième en traduction française) de la commissaire Elina Wiik.

{présentation de l’éditeur à suivre}

Written by Thomas

2010-01-11 at 17:40

Per Odensten : Une lampe à ténèbres

leave a comment »

Une lampe à ténèbres
Per Odensten
Rivages
ISBN 978-2-7436-2046-2
Parution canadienne mars 2010
Traduit du suédois par Régis Boyer

Un homme parle d’un camp situé quelque part en Europe, l’époque est un avenir figé. L’homme a grandi dans le camp comme petit-fils de celui qui l’a fondé. Au début, c’était une sorte de colonie pour jeunes puis l’horizon s’est assombri et l’idéalisme a de plus en plus pris des traits fascistes. Puis le camp est tombé dans l’oubli, seul le gamin et sa famille sont restés. Les baraquements se sont effondrés. Mais soudain une nouvelle époque commence pour ce camp. Un grand groupe de fugitifs s’y réfugie, une maladie mystérieuse se répand, la menace grandit, tout comme la violence.

Written by Thomas

2010-01-11 at 17:22

Mikkel Birkegaard : La librairie des ombres

leave a comment »

La librairie des ombres
Mikkel Birkegaard
Fleuve Noir
ISBN 978-2-265-08722-4
Parution canadienne mars 2010
Traduit du danois par Inès Jorgensen

In English: The Library of Shadows

Nichée au cœur de Copenhague se trouve une vieille librairie au nom italien : Libri di Luca. Son propriétaire, Luca Campelli, vient de mourir de manière très abrupte et pour le moins… étrange. C’est Jon, son fils, avec qui il a rompu tout contact depuis 20 ans, qui hérite du magasin. Entraîné malgré lui dans l’histoire familiale, Jon découvre bientôt que cette librairie renferme un secret fabuleux. Son père était en fait à la tête d’une société de « lettore », des personnes dotées d’un pouvoir exceptionnel leur permettant d’influencer la lecture des autres, de créer des mondes merveilleux, de donner naissance à des histoires extraordinaires… mais aussi de manipuler jusqu’au meurtre. Plus Jon avance dans ses recherches, plus il se persuade que la mort de son père n’a rien de naturel. Dissimule-t-elle une lutte de pouvoirs au sein de cette société secrète ? Y a-t-il un traître parmi ses membres ? Quelqu’un cherche-t-il à s’emparer de leur don incroyable ? Afin de rassembler les morceaux épars de son passé et retrouver les assassins de son père, Jon se lance dans une quête acharnée qui va se révéler risquée… Et si Luca l’avait volontairement écarté de cette société aussi mystérieuse qu’inquiétante, où les livres ont le pouvoir de changer le cours de la vie ?

Written by Thomas

2010-01-11 at 17:10

Håkan Bravinger : Mon cher frère

leave a comment »

Mon cher frère
Håkan Bravinger
J.-C. Lattès
ISBN 978-2-7096-3078-8
Parution canadienne mars 2010
Traduit du suédois par Rémi Cassaigne

Stockholm, 1913. Le criminologue Andreas Bjerre prépare un livre d’entretiens avec des détenus condamnés à de longues peines. L’angoisse de la page blanche l’empêche pourtant d’achever ce livre révolutionnaire, l’oeuvre de sa vie.

Comment vivre avec le sentiment de sa propre nullité ? Comment se mesurer à un frère aîné, le célèbre psychanalyste Paul Bjerre, familier de Freud, convaincu, lui, d’être un surhomme ?

La haine fraternelle qui l’unit à Paul ronge Andreas. Une femme fait pourtant tout pour le sauver. Madeleine. Mais en voulant à tout prix être la messagère qui réconciliera les deux frères, ne court-elle pas ellemême à sa perte ?

Construit en partie sur des documents et des lettres, le roman de Bravinger orchestre magistralement la musique amère des âmes torturées avec la rumeur d’un monde en plein bouleversement.

Hakan Bravinger, né en 1968, est éditeur chez Norstedts, l’une des maisons d’édition les plus importantes de Suède. Il a déjà publié deux recueils de poésie. Mon cher frère est son premier roman, salué par la presse suédoise et en cours de traduction dans plusieurs pays.

Written by Thomas

2010-01-11 at 16:52

Carl Frode Tiller : Encerclement

leave a comment »

Encerclement
Carl Frode Tiller
Stock, « La cosmopolite »
ISBN 978-2-234-06149-1
Parution canadienne mars 2010
Traduit du néo-norvégien par Jean-Baptiste Coursaud

Lauréat du Prix Brage et du Prix de la critique norvégienne en 2007

Nous sommes à Namsos, en Norvège. David, un ancien étudiant en lettres brillant, a perdu la mémoire. Lorsque ses proches apprennent la nouvelle dans la presse, ils vont tenter de réveiller ses souvenirs en lui racontant sa vie dans des lettres qui décrivent aussi leurs propres existences.

Jon d’abord, jeune homme paumé, en rupture avec son entourage, et qui a un temps vécu une histoire charnelle avec David, une histoire adolescente pleine de fantasmes inspirés de la Beat generation.

Puis Arvid, le beau-père pasteur avec qui il a entretenu des relations tendues, et que la mort de sa mère, décédée soudainement, a soudainement interrompues. Silje enfin, jeune femme envoûtante et manipulatrice, méprisante à certains égards pour le milieu populaire dont il est issu, vient lui rappeler leurs jeux artistiques et morbides. À travers ces trois personnages perdus dans leurs propres vies, va se révéler un portrait incertain, flou et complexe.

Encerclement pose la question de la reconstitution de la mémoire, une mémoire brumeuse et fragmentée, forcément subjective et parcellaire. Est-on vraiment sûr de connaître ceux qui nous entourent ? Notre vision de l’autre n’est-elle pas toujours modelée par ce que l’on est ? À la manière d’un Tennessee Williams, Carl Frode Tiller nous entraîne dans les décombres psychologiques de ses personnages qui affrontent, avec une ténacité forcenée, les conflits familiaux latents et les angoisses liées à la recherche de leur identité.

Written by Thomas

2010-01-11 at 16:17

Hans Christian Andersen : Voyages

with one comment

Voyages
Hans Christian Andersen
Riveneuve
ISBN 978-2-36013-003-0
Parution février 2010 (voir DPLU pour disponibilité canadienne)
Présentation : Michel Forget
Préface de Régis Boyer

Tout le monde connaît Hans Christian Andersen (1805-1875) et garde en mémoire quelques-uns de ses contes les plus célèbres, mais peu de gens se souviennent que le conteur danois a aussi été un grand écrivain qui s’est illustré dans tous les genres (roman, poésie, théâtre), ni qu’il a été l’un des plus grands voyageurs de son temps.

Andersen a effectué une trentaine de voyages qui lui ont permis de visiter vingt-cinq pays, de la Norvège au Portugal, de L’Europe centrale au Maroc et à Malte, et qui ont nourri son œuvre d’écrivain. Quelques-uns ont fourni la matière d’un récit entier et quatre d’entre eux – traduits en français pour la première fois – sont réunis dans le présent volume. Leur rédaction s’étend de 1831 (Ombres chinoises) à 1866 (Une visite au Portugal) et jalonne donc toute sa vie d’écrivain. Entre les deux, Skagen (1859) raconte sa découverte d’une région alors mal connue de son propre pays, tandis que la Visite chez Charles Dickens (1860) rend compte de l’amitié qui unissait ces deux grands écrivains.

Ces récits constituent d’abord des témoignages irremplaçables sur la vie quotidienne dans l’Europe du XIXème siècle car Andersen s’intéresse à tout, à la vie des cours princières comme à celle des petites gens, aux paysages comme au théâtre ou à la littérature des pays qu’il traverse. Ils permettent aussi de mieux comprendre sa personnalité ainsi que les sources de son imaginaire. On y retrouve l’humour, la vivacité du trait, les qualités d’observation qui ont fait le succès de ses contes en même temps que les grandes interrogations qui n’ont cessé de l’habiter sur le sens de la vie, de l’amour, du progrès ou de la destination de l’homme.

Written by Thomas

2010-01-11 at 16:05